ALEX, UNE GROSSESSE À L’HORIZONTALE

A-t-on encore le droit de se plaindre pendant une grossesse ?

Quand on sait toutes les femmes qui attendent, toutes celles qui rêvent d’être enceintes et qui galèrent, sommes-nous censées tout accepter et vivre ces 9 mois comme une bénédiction ? Alex elle, n’avait rien demandé, le cadeau lui est tombé dessus comme ça, sans prévenir, plus tôt que prévu. Et puis ensuite tout a été si compliqué, qu’elle a mis du temps à considérer cette grossesse comme un cadeau. Aujourd’hui presque 2 ans après, Alex m’a confié tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, et a accepté de me raconter cette grossesse alitée, qu’elle a vécu comme un très long chemin vers l’acceptation de sa maternité.

Le Blog d’Alex: http://www.alex-closet.com/

L’Instagram d’Alex @alexcloset

LES « TEN TIPS » D’ALEX

  1. S’entourer d’ondes positives et supportrices.
  2.  Commencer a acheter des vêtements en fin de grossesse, on ne sait jamais vraiment la taille le poids final, vers la fin on a une meilleure idée, no rush
  3. S’écouter. Ecouter son corps un maximum, pour éviter le surmenage.
  4. Si vous voulez investir dans un coussin pour nourrisson, pensez au Ergonest babymoov, il a sauvé les reflux possibles de Tyhoa.
  5. Tout le mobilier, poussette, etc Stokke = Meilleur investissement.
  6. La poussette compact pockit+ aussi
  7. Prendre des photos, même si comme moi, vous n’avez pas envi d’immortaliser ce moment. Aujourd’hui je regrette d’en avoir si peu.
  8. N’essayez pas de tout contrôler, tenter de lâcher prise, ça vous servira aussi une fois votre enfant à la maison 😉
  9. Profitez de vos derniers moments solo ou a deux
  10. Et surtout si vous vous sentez mal, physiquement, psychologiquement, si vous avez des doutes, des questions, des angoisses, PARLEZ. Parlez autour de vous, a vos proches, votre conjoint, votre mère, ou des inconnus en ligne, ailleurs, mais n’ayez pas honte, parlez <3
3 Comments
  • laurence
    Posted at 10:18h, 08 novembre Répondre

    Bonjour,

    merci pour ce podcast qui, comme tous les autres d’ailleurs, est criant de vérité et on entend bien l’émotion dans la voix d’Alexandra qui a l’air d’être une jeune femme exceptionnelle ( comme nous toutes)

    Ce témoignage reflète bien les sentiments contradictoires qu’on ressent lors d’une grossesse et lors de la maternité donc Bravo et Long live the Bliss!

  • Noémie BUKOWSKI
    Posted at 14:24h, 09 novembre Répondre

    Même avec une grossesse qui s’est globalement bien passée, j’ai ressenti la même chose quand tu dis que tu n’es qu’un incubateur et que tout le monde se soucie de l’enfant sans ne jamais penser à se soucier de la mère…J’ai eu l’impression de ne pas avoir le droit de me plaindre des brûlures d’estomac qui m’ont empêchée de dormir, de la douleur des coups de pieds dans les côtes, de l’état de malaise général que je pouvais avoir de temps à autres, de l’inquiétude lorsqu’on m’a annoncée qu’il était très gros et que ça allait être compliqué de le sortir, tant que l’enfant allait bien. « Il est en bonne santé, c’est le principal ! » Insupportable… Je n’ai jamais eu autant envie de dire à ma belle mère « Mais ferme ta gueule! »…

  • Aly
    Posted at 21:53h, 08 mars Répondre

    J’ai adoré ce podcast plein de sincérité ! Ayant vécu quasiment la même grossesse, je me suis beaucoup retrouvé dans les descriptions d’Alex … Les MAP sont plus courantes qu’on ne le pense, il faut le vivre pour savoir et ressentir tout ça. La préparation de l’arrivee de notre bébé est tellement différente dans ces conditions … on passe des semaines à se dire qu’il ne faut pas qu’il arrive, compter les jours, les semaines représentent des étapes à franchir … Même si, notre enfant est une magnifique récompense, le vécu de ces mois d’allitement sont marquants pour une (future) maman mais sûrement aussi pour notre bébé qui ressent tout ce stress et cette médicalisation !

Post A Comment