AUDREY, C’EST PAS RIEN UN FAUSSE COUCHE

Même si elle concerne 1 femme sur 4 en France, la fausse couche précoce est souvent considérée comme un non événement, tant elle est fréquente. Certaines femmes s’entendent même dire « estime toi heureuse, c’est que ça marche! ». Pourtant une fausse couche précoce peut vraiment fragiliser et culpabiliser certaines femmes. Dans cet épisode, Audrey revient sur sa fausse couche précoce survenue après les attentats de 2015. Elle nous parle de ces deux événements intimement liés et marquants, puis elle vous racontera sa deuxième grossesse, son stress après une deuxième écho inquiétante et enfin l’arrivée de sa jolie Joey.

Insta d’Audrey: @azzed

Le blog d’Audrey : www.azzed.net/

LES TEN TIPS D’AUDREY

1. Prenez soin de vous pendant votre grossesse bien sûr, mais surtout après. Prévoyez-vous des moments rien que pour vous, des soins ou massages, des cinés, des virées shopping, des sorties entre copines…1 ou 2 heures rien que pour vous, c’est vraiment essentiel.

2. Pas la peine d’acheter 15 biberons. Achetez directement 1 voire 2 biberons de grande contenance, et adaptez les tétines en fonction de l’âge de votre bébé.
3. Si vous le pouvez, faites votre suivi de grossesse chez une sage-femme en libéral, surtout si elle peut vous accompagner à la sortie de la maternité et fait les consultations post-natal à domicile.
4. Sauf si vous ne souhaitez pas allaiter, mais n’hésitez pas à vous renseigner avant votre terme, en lisant des bouquins ou en fouillant sur internet. Ca m’a beaucoup aidée et ça m’a permis de ne pas abandonner au cours du 1er mois qui a été relativement compliqué.
5. Les langes, c’est la vie ! En bavoir, en petite couverture, pour recouvrir le matelas à langer, en doudou…  N’ayez pas peur d’en avoir trop, ça vous servira toujours.
6. Investissez dans un VRAI coussin d’allaitement, quitte à y mettre le prix. Pour moi ce sont les Red Castle les meilleurs. (et même sans bébé on devrait tous en avoir un !)
7. Ne pas s’empêcher de prendre votre bébé avec vous dans votre lit. S’il pleure, qu’il est malade ou que vous en ressentez le besoin, c’est que c’est nécessaire pour vous et pour lui.
8. Sachez dire « non » pour les visites à la maternité et au retour à la maison. Essayez de filtrer au maximum, le temps de prendre vos repères.
9. Faites imprimer des photos de votre baby au fur et à mesure ! Je ne l’ai pas fait et j’en ai maintenant des milliers à trier.
10. N’oubliez pas que le papa est là  🙂
No Comments

Post A Comment