EPISODE 37: LAURE & NOÉMIE, 1 ENFANT, 2 MAMANS

Laure aurait pu avoir une vie amoureuse toute tracée, rester avec ce garçon avec qui elle était depuis des années, faire un enfant de façon « classique » et vivre une maternité tout à fait traditionnelle. Ça aurait pu être ça… mais c’était sans compter l’arrivée de Noémie dans sa vie. Et quand le coup de foudre vous tombe dessus, peu importe si c’est un homme ou une  femme, il balaye tout sur son passage. Tout, sauf bien sûr, l’envie viscérale de devenir mère.

Alors comment on fait aujourd’hui, quand on aime une femme et qu’on veut un enfant ?

Dans cet épisode, Laure et Noémie vont vous raconter leur LONG parcours du combattant pour avoir leur petite Charlie, et vous allez découvrir, dans les moindres détails, comment s’est passé leur incroyable aventure de PMA entre Paris et Copenhague.

Le chemin fut long et jusqu’au bout elles n’auront pas été épargnées mais heureusement, elles ne sont pas du genre à se laisser abattre, et Charlie, encore moins.

L’Insta de Laure: @

LES TEN TIPS DE LAURE & NOÉMIE

1. Pendant l’accouchement s’écouter et écouter son corps et se faire confiance plutôt que d’écouter aveuglément le corps médical . La médecine n’aura jamais votre instinct de maman. Si vous ne voulez pas des forceps ou que vous sentez que vous n’avez plus la force de pousser, il ne faut pas hésiter a le faire savoir et a insister pour qu’on prenne en compte votre requête
.
2.Dans un cas de famille homo parentale, ne pas hésiter à se rapprocher de personnes qui sont passées par le parcours du combattant de la pma. Étant donné qu’en France ce n est pas légal on se sent très vite seules et isolées et c est important d avoir un soutien moral.
.
3.Toujours pour les familles homo parentales l idéal est de se marier avant d entreprendre une pma car l adoption par la mère qui n a pas porté l enfant est déjà un processus long et complexe mais qui a beaucoup plus de chance d aboutir après un mariage
.
4.Un conseil: pratiquer l’haptonomie pendant la grossesse. C est une technique de communication avec l enfant a travers le ventre et c est aussi important pour la maman que pour l autre parent. Ça peut être une grande aide À l accouchement comme ça été le cas pour nous.
.
5.Ne pas culpabiliser le jour de l accouchement si vous n arrivez pas à appliquer ce que vous avez appris en préparation car il y a la théorie et la pratique. Vous ferez bien comme vous pourrez!
.
6.Être bien accompagnée à la maternité et à la sortie de la maternité car c est un moment qui peut être vécu difficilement entre la chute d hormones et la sensation d être extrêmement vulnérable avec ce petit être si fragile
.
7.La culpabilité peut parfois être très présente : trop travailler et avoir l’impression de passer à côté de son bébé ou à l’inverse s’occuper de son enfant H24  et avoir l’impression que le monde tourne sans vous Et « les autres parents» qui paraissent si parfaits ! J’ai pas la solution. , donc c’est pas vraiment un tip ! Je peux juste dire que d’entendre d’autres témoignages quand ils sont sincères et sans artifices ça peut faire du bien : non l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs ……..
.
8.Avant l’arrivée du premier bébé : Dormez ! Dormez vraiment. Faites des grasses mat ! (Y’en aura plus de sitôt!) prenez des forces !!! Pendant la grossesse : idem : dormez . N’ayez pas peur qu’on vous le reproche ! Vous avez le droit (Le devoir même) de vous reposer. Le manque de sommeil peut faire des dégâts . Sur le couple et le rapport à l’enfant …
.
9.Si vous pouvez faire du peau à peau à la naissance : profitez en . Abusez en même ! Ça passe trop vite …et ce sont des moments privilégiés
.
10.Quand bébé a élu SON doudou parmi la montagne de ceux qui peuplent sa chambre , achetez le même pour avoir un remplaçant en prévision du drame : l’oubli chez la vieille tata que vous ne reverrez pas d’ici Noël prochain , la chute accidentelle de doudou pendant la promenade en poussette (et non : même en faisant le chemin inverse , c’est une disparition définitive ) ou bien la fugue de ce dernier pendant  un voyage en train.
3 Comments
  • Audrey
    Posted at 12:01h, 26 juin Répondre

    Chère Clémentine, j ai fait la rencontre de Bliss lors d un voyage sur internet qui m’a amené à cliquer , chercher, fermer un onglet puis par curiosité j ai vu de la lumiere chez toi alors je suis entrée.
    Tu m’as transportée, faite rire, tu m’as fait revivre des moments de mes grossesses aussi . Mais lundi sur Sybel(oui je suis tellement accro à Bliss que tous mes lundis j attends avec impatience le nouvel eposode, un peu comme avec game of throne je parle de l addiction pas du trache^^) bref je disais que Lundi tu m as emue, ou plutôt Laure et Noemie m’ont emu.J ai écouté tous tes episodes sans exceptions mais celui ci il m aura faite pleurer. Je n ai pourtant pas un parcours FIV (au contraire, je fais partie de l autre bord avec mon hyperfertilite comme on dit ,4 enfants en 6 ans dont un deni) je ne suis pas non plus en couple homo sexuel, pas de véritable identification pour moi sur cet episode si ce n est l’amour .L amour qu il y a entre ces deux âmes. Ce respect cette force. Elles m ont bouleversée. Elles ont réveillé quelque chose en moi. Une envie d ecrire de raconter. Merci a vous 3 pour ce bel episode. Merci à toi de transmettre , partager, raconter ,aimer et de nous faire vibrer. Qui sait peut etre qu un jour c est moi qui te ferai raconter.^^
    Long live the Bliss

  • laurence
    Posted at 13:42h, 27 juin Répondre

    bonjour Clémentine, Laure et Noémie,

    je voudrais juste vous dire merci à toutes les trois mais pas que…

    A chaque podcast, je me rends compte que malgré nos différences, nous, mères, avons toutes le même objectif : être heureux en famille.

    Anecdote : hier une maman a éclaté en sanglots à cause d’un allaitement trop difficile. On a échangé deux / trois paroles sur son droit de dire : « Non » aux injonctions de la société et finalement, avec le recul, j’ai également partagé un peu de BLiSS!

    un peu de bienveillance fait du bien!

  • sophie riollet
    Posted at 12:18h, 01 juillet Répondre

    Énorme émotion en écoutant le podcast de Laure, Noémie et Charlie!!! Je suis passée du rire aux larmes tout au long de l’écoute. Je vous souhaite plein de bonheur, merci pour ce si beau témoignage.

Post A Comment