EPISODE 45: TAMARA, J’AI DÉCIDÉ DE DEVENIR DOULA

Pour beaucoup de mères, l’expérience de la maternité est une révolution, voire une révélation…

Révélation personnelle évidemment, sociale aussi, mais elle peut même parfois déboucher sur une révélation professionnelle. Enceinte de sa fille, Tamara a plongé dans un livre offert par une amie, et un nouveau monde s’est ouvert à elle. Un monde où des femmes prennent soin d’autres femmes pendant leur grossesse, un monde où le projet de naissance est central, où les mères sont écoutées, entendues, un monde où la naissance retrouve son caractère sacré et mérite qu’on y accorde toute son attention et son énergie. En se documentant sur le métier de doula, Tamara a découvert tous les bienfaits de la présence d’une tierce personne, autre qu’une sage-femme ou un gynéco, pendant et après la grossesse, une personne dédiée au bien-être de la future maman.

Alors après avoir elle-même expérimenté sa propre maternité, elle a décidé de se former pour intégrer ce cercle très fermé et trop peu connu des doulas, qui mériteraient pourtant d’avoir une place de premier plan auprès des futures mamans. Je vous laisse donc découvrir l’histoire de Tamara, et de sa nouvelle vocation très inspirante…

L’Insta de Tamara: @umadoulaparis
Son site: UMA DOULA PARIS
Association de Michel Odent & Liliana Lammers: Paramana Doula 

LES TEN TIPS DE TAMARA

1 – Choisissez d’être accompagné ! Dès le début de la grossesse et ce jusqu’au postnatal, par une seule et même personne (en dehors du suivi médical bien sur) cela participe au bien-être du couple, et offre à la femme la confiance dont elle a besoin pour accoucher de son enfant.
 
2 – Pour une première grossesse, souvent la femme n’a pas envie qu’on la dirige, c’est instinctif, sauf qu’aujourd’hui il est quasiment impossible d’accoucher dans le respect de la physiologie en structure hospitalière. Un accompagnement par une personne ressource, telle une doula, peut changer la donne. 
 
3 – Préparer la mise en place de l’allaitement en amont. Lire sur ce sujet avant la naissance, même si c’est difficile de se projeter, on aura pas le temps après l’arrivé du bébé. Et si on rencontre des difficultés, il y a un des consultantes en lactation qui se déplacent à domicile bénévolement pour accompagner et aider les mamans.
 
4 -Ne pas sous-estimer l’importance de la période du postnatal, la préparer. Laisser son entourage nous aider, sans nous envahir. Le meilleur cadeau de naissance que l’on puisse offrir à une jeune maman, un mois de repas fait maison livrés et partagés ( ou pas ) , ou un mois d’aide ménagère. Se fixer une seule tâche par jour, c’est amplement suffisant, et ce pendant au moins les 40 premiers jours. 
 
5 – L’accouchement étant un acte sexuel, pendant la grossesse j’encouragerais davantage la femme, et le couple, à s’épanouir dans leur sexualité (dans la mesure du possible … ), car l’accouchement en bénéficiera. 
 
6 – Au delà de se préparer soi-même, son partenaire, et l’espace autour, je dirais aussi, préparer sa famille et ses proches. Leur rappeler que ce qu’on va traverser n’est pas anodin, que rien ne sera plus important que ce que l’on est en train de vivre, que l’on nous épargne les problèmes en tout genre, qu’on respecte notre cocon et qu’on nous facilite plutôt la vie. C’est important de le rappeler subtilement. 
 
7 – Lâcher prise sur tout sur les codes moraux et sociétales tel que, allaiter trop longtemps, le co-dodo … Trouver ce qui est bon pour soi-même et ce qui nous emplie de paix intérieure. Et puis ça passe tout simplement tellement vite…profitons-en !
 
8 – Participer au changement. Ce qui veut dire militer pour que les naissances et les femmes soient respectées en France, reconnaitre la physiologie de la naissance, et arrêter les interventions médicales devenues automatiques. S’interroger sur les protocoles des hôpitaux/maternités versus Maisons de Naissances, et militer pour qu’elles ouvrent. Il n’y en a que 4 en France. Le CALM à Paris refuse 70% des demandes, cela prouve qu’il y a une forte demande et que les femmes veulent autre chose…
 
9 – Lire La Naissance Naturelle, d’Ina May Gaskin. 
 
10 – Croire en son intuition, se dire et se répéter que tout passe. 
No Comments

Post A Comment