Maman de Triplés, Grossesse Triple

EPISODE 59 : JULIE, ET 1, ET 2… ET 5 ENFANTS

C’est le genre de scénario incroyable qui effraie autant qu’il fascine. Car en plus d’être incroyable, il est rarissime. On compte seulement une cinquantaine de grossesses triples et spontanées par an en France… Autant vous dire que Julie était bien loin d’imaginer que ça tomberait sur elle. Et pourtant ! Après un schéma tout à fait classique du combo 2 enfants, 1 garçon, 1 fille, Julie a eu envie de faire un petit 3e. Bah oui, pourquoi pas ? Mais c’était sans compter que la nature réserve parfois des surprises… de taille, comme par exemple que ce petit 3e n’arriverait pas tout seul et qu’il n’y aurait pas 1, mais 3 bébés. Des triplés !

 

Des triplés en cadeau !

 

Alors comment on digère une telle nouvelle ? Comment on se prépare psychologiquement et logistiquement à passer de 2 à 5 enfants ? Quels sont les dommages collatéraux d’une telle épreuve pour un corps de femme ? Comment le couple résiste-t-il à un chamboulement de vie comme celui-ci ? Dans cet épisode, Julie vous racontera toutes les émotions par lesquelles elle est passée et partagera ses découvertes, ses craintes mais surtout sa joie immense et sa fierté d’avoir pu mettre au monde des triplés.

L’Insta de Julie : @julyladz

LES TEN TIPS DE JULIE

Tester l’acupuncture et la sophrologie

Pendant la grossesse des triplés, j’ai fait de l’acupuncture et de la sophrologie, et je recommande vraiment pour les maux de grossesse et la gestion du stress.

Se faire livrer les courses

Un peu plus cher certes, mais au moins on n’est pas tentés par tous les produits en rayon ! Essayer les couches par système d’abonnement. Bref, simplifiez-vous la vie au maximum.

Demander de l’aide autant que possible

A la naissance des enfants, ne pas hésiter à demander à son entourage, famille, amis et même parents de l’école préparer quelques repas maison. C’est vraiment le truc auquel on a zéro temps à accorder quand on est jeunes parents !

Donner les biberons à température ambiante !

Beaucoup moins contraignant : pas de chauffe-biberon et très pratique quand on se déplace !

Lire beaucoup d’histoires aux enfants !

On lit énormément d’histoires aux enfants. Ils adorent ça et cela nous permet d’avoir de longs temps calmes avec les petits… Et les livres sont une aide précieuse pour tout type de situation : la propreté, l’arrivée d’un petit frère, l’entrée en crèche… En lisant, les petits intègrent les infos, et cela désamorce beaucoup d’inquiétudes. Et en ce moment, je recommande particulièrement Mon Amour, magnifique livre d’Astrid Desbordes et Pauline Martin dans lequel une maman raconte à son fils pourquoi elle l’aimera toujours et sans conditions.

Laisser jouer les enfants un peu tout seul

J’adore lire avec les enfants, en revanche – au risque de passer pour une mère indigne – je joue très peu avec eux. Du coup, ils jouent très bien entre eux, ont une imagination débordante et cela nous permet de souffler un peu.

Verbaliser au maximum !

Dire les choses aux enfants dans des termes adaptés à leur âge même quand ils sont tout-petits. Leur expliquer les changements, nos émotions… C’est incroyable comme cela peut les apaiser.

Construire un rituel coucher 

Pour avancer sur le long chemin des nuits complètes : avoir un rituel du coucher, un doudou et surtout les laisser s’endormir seuls. Le coucher autonome leur permet de se rendormir seuls quand il se réveillent la nuit.

« C’est pas grave ! »

C’est mon mantra intérieur dans les situations pénibles avec les enfants, ça aide à prendre du recul et à ne pas monter dans les tours .

Citation du jour

Et pour finir, une citation d’Olivier Roellinger extraite du livre La Réconciliation de Lili Barbery-Coulon : « Je me suis fait une promesse, ne jamais desserrer la main de l’enfant que j’ai été. »

 

Soucieuses de connaître mon histoire ? Rendez-vous juste ici >> My Story



Le livre Bliss-Stories décomplexé sur la grossesse et l'accouchement est désormais disponible ! Joie !