Episode 71. L'enfer de l'hyperémèse gravidique.

EPISODE 71: FLAVY, L’ENFER DE L’HYPERÉMÈSE GRAVIDIQUE

Hyper quoi… ? Hyperémèse. Voilà un terme bien barbare pour raconter les nausées persistantes, la gerbe des premiers mois de la grossesse … ça on connaît bien, ça fait presque « partie du jeu ». Mais hyperémèse gravidique… ? Là c’est différent, on passe dans une autre dimension. Puisque cela signifie que le calvaire ne dure pas seulement quelques semaines, mais bien l’intégralité de la grossesse. L’hypérémèse gravidique est une vraie maladie qui fait basculer dans l’enfer entre 3 et 5 % des femmes enceintes, mais dont personne ne parle jamais. Pourquoi elles et pas les autres ? Aucune idée. Rien ne prédispose une femme à devoir vivre 9 mois la tête dans un seau à vomi. Ce serait sans doute une maladie hormonale, une réaction violente à l’hormone de grossesse. Quoi qu’il en soit, quand elle frappe, c’est violent, mais ce qui est encore plus violent, c’est l’indifférence encore trop fréquente du corps médical face aux symptômes. Certes, nausées et vomissement font peut-être partie du kit de la grossesse classique mais il n’est écrit nulle part que porter la vie vous fasse vivre le pire moment de votre existence.

Flavy revient de loin, elle revient de l’isolement, du confinement, de la tristesse, de la peur et de la dépression vécus pendant les 9 interminables mois qu’aura duré sa première grossesse. Elle qui se réjouissait tant de vivre un moment de plénitude et d’épanouissement, a tout simplement connu l’enfer. Dans cet épisode, elle vous racontera sa longue traversée d’un désert de vie sociale, amoureuse et intime, la difficulté de vivre cette épreuve sans aucune référence ni aucune aide, bref, heureusement qu’à la fin de ce long tunnel de solitude il y avait une magnifique petite fille, car Flavy s’attendait vraiment à tout… sauf à ça.

LES TEN TIPS DE FLAVY

1 – Se faire confiance. Même si c’est une première grossesse toujours s’écouter et écouter son corps

2- Ne pas avoir peur de se plaindre. La grossesse est parfois éprouvante alors ça fait du bien d’en parler

3- Avoir un Cocoona Baby

4- Investir dans une poussette légère surtout quand on doit la porter seule après l’accouchement

5- Prévoir une tétine à la naissance si le nourrisson s’avère avoir un sacré besoin de succion

6- Se répéter que l’on est des Warriors!

7- Accepter l’aide de la famille et de la belle famille

8- Prévoir une bonne écharpe de portage

9- Se faire offrir une jolie veilleuse

10 – Et inonder nos babies d’amour et de bisous, ils n’en ont jamais assez ♥️