EPISODE 78 – MARIEL, SE SOUVENIR DES BELLES CHOSES

Mariel (Le Blog de Néroli) le sait : une grossesse se déroule rarement comme prévue. D’ailleurs, on doit parfois dire « adieu » à nos fantasmes, renoncer à l’image idyllique. Et puis, on peut aussi décider de se laisser surprendre par les aléas de cette période si magique et imprévisible. On peut même décider de s’adapter et de vivre pleinement la magie du moment. Mariel vous en dit plus sur sa grossesse alitée !

 

Grossesse alitée, mais un optimiste à toute épreuve

 

Une femme enceinte doit rester alitée pour que son bébé puisse naître à terme. L’alitement est décidé au cours de la grossesse, en fonction du risque d’accouchement prématuré. Quand Mariel tombe enceinte, elle a une longueur d’avance sur la maman lambda. Les coups durs, les situations critiques, elle connaît. Mieux elle les affronte chaque jour dans son métier puisqu’elle est infirmière en soins intensifs.

 

Témoignage d’un alitement prolongé

 

Avec son témoignage, Mariel (Le Blog de Néroli) veut faire infuser en nous son soleil intérieur. Et puis elle veut nous dire combien il est important de se souvenir des belles choses.⁠ Uniquement des belles choses. Alors, lorsqu’on lui annonce un alitement strict à six mois de grossesse, elle reste positive. Et puis quand elle doit subir une césarienne d’urgence, elle ne cède pas à la panique. Elle a les codes. Elle fait confiance.

L’Instagram de Mariel: @leblogdeneroli

Le site de Mariel : Le Blog de Néroli

LES TEN TIPS DE MARIEL

 

  • Dormir quand son bébé dort

On entend souvent cette règle d’Or très souvent « on dort quand son dort ! ». Alors, la vaisselle attendra !

  •  S’entourer d’un bon pédiatre et d’une sage-femme avec laquelle on se sent à l’aise

Lorsque le personnel médical prend la décision d’aliter une femme enceinte, c’est pour qu’elle prenne le moins de risques durant sa grossesse. Ayez confiance, car ce sont des alliés précieux pour tous les aspects médicaux qui nous sont inconnus lors des premiers pas en tant que parents.

  • Se dire que rien ne dure, tout finit par passer

Même si ça paraît insupportable sur le coup : les coliques, les reflux, les nuits hachées…

  • Continuer à vivre sa vie comme avant !

La patience avant tout ! Un bébé s’adapte à tout.

  • Profiter de l’alitement pour faire des albums photos… 

Comment s’occuper lorsqu’on est alitée ? Je vous conseille de regarder des séries, appeler des copines, créer le dressing parfait pour le bébé, « benchmarker » toutes les poussettes ! Il y a de quoi faire…

  • Investir dans une baignoire sur pied

Ou vous pouvez aussi vous faire prêter la baignoire ! C’est idéal pour donner le bain lors des premières semaines. Ça fait moins mal à la cicatrice de césarienne, et c’est le top pour buller en toute sécurité…

  • Masser sa cicatrice de césarienne à fond !

Avec une crème ou huile neutre. N’hésitez pas à montrer la cicatrice à un professionnel au moindre doute. Petit conseil : appuyez très délicatement sur votre cicatrice de césarienne et faites de petits cercles.

  • En profiter pour porter ses pantalons de grossesse le plus longtemps possible

Les jeans taille basse passent pile sur la cicatrice, donc ça sera pour plus tard !

  • Faire le plein de vidéos de son bébé

Pendant sa grossesse alitée, on prend beaucoup -beaucoup- de photos et de vidéos ! Les regarder dès qu’on en ressent le besoin. Même si ça fait 5 minutes qu’il dort et qu’il te manque déjà.

  • Se donner deux bons mois pour trouver un rythme de croisière

Entre les biberons, les changes, les siestes… ça ne s’installe pas du jour au lendemain !

 

Soucieuses de connaître mon histoire ? Rendez-vous juste ici >> My Story

BLISS CLUB

À PROPOS