EP85 – JOSÉPHA, DEVENIR MÈRE

Elle a la fougue, la fraîcheur et la liberté de sa jeunesse, mais depuis quelques semaines, Josépha connaît en plus l’inquiétude, la responsabilité et la peur. Pourquoi ? Simplement parce qu’elle vient de devenir maman. Quand sa jolie Paloma est arrivée dans sa vie, ça ne s’est pas passé exactement comme elle se l’était racontée, ni même comme sa propre mère lui avait prédit… Avoir peur d’accoucher est une crainte assez répandue chez les femmes. Il y a même un mot spécifique pour ça : la “tocophobie” ou peur pathologique de l’accouchement.

 

Gérer la peur phobique d’accoucher

 

Pourtant très informée, très préparée, convaincue de la puissance de son corps, elle a minutieusement choisi sa maternité, décidé ce qu’elle voulait le jour J, et comment elle voulait que le moment se déroule : avec du temps, dans la douceur et le respect. Et cette organisation millimétrée n’était pas un hasard, Josépha l’a mise en place avant tout pour se protéger de sa peur phobique de l’accouchement. Parce que ça, c’est quelque chose de plus difficile à contrôler.

 

Un accouchement riche en surprises…

 

Alors le jour J, il a fallu gérer la réalité, la vraie : sa peur d’accoucher. Cette dernière se fout des projets de naissance et des cours de préparation. Elle peut offrir de très bonnes surprises, mais aussi des moins bonnes. Cette peur peut parfois s’apaiser grâce au sourire d’une sage-femme magique… Dans cet épisode, Josépha vous racontera cet accouchement intense, couronné par une hémorragie de la délivrance. Mais aussi du départ en soins intensifs, complètement inattendu, de sa petite guerrière. Devenir mère, ça tient parfois à peu de choses. Un regard, une odeur, un geste qui change tout, pour toujours.

 

Les 10 tips de Josépha

 

  • Fait appel à un professionnel à qui tu pourras faire confiance à 100%

Pour lui poser toutes les questions que tu souhaites lors de ta grossesse. Gynécologue, sage femme, doula… L’important est que ce soit une personne que tu puisses consulter des que tu en ressens le besoin. Et en plus des rendez vous habituels si ce sont des rendez vous obligatoires.

  • Suis des cours de préparation à l’accouchement

Et lis des livres pour comprendre le fonctionnement de ton corps et pouvoir lui faire confiance. On n’est jamais assez informées de la force que nous avons et des merveilles que notre corps peut réaliser.

  • N’ai pas peur d’aller aux toilettes après l’accouchement

N’hésite pas non plus à demander de l’aide à une sage femme. les premières fois ça fait peur et c’est impressionnant…

  • Ne te juge jamais et ne te compare pas aux autres

Ça peut paraître simple, mais on a très vite fait de se comparer ou de se trouver nulle quand on débute dans le rôle de mère…

  • Si tu souhaites allaiter, demande de l’aide !

Parce que non, ce n’est pas inné pour toutes les femmes. Ça l’est pour très peu d’ailleurs ! Oui c’est compliqué et très fatigant au début. Si c’est ton souhait d’allaiter, ne lâche pas, dis toi que ça va se mettre en place. Plus vite que tu ne le crois, et n’écoute surtout pas les personnes qui peuvent te décourager. 

  • Ne fais pas une obsession des horaires et des nuits de ton bébé

Tu vas plus te pourrir la vie qu’autre chose. Tout se mettra en place quand ça devra se mettre en place. Fais confiance à ton bébé. 

  • Profite, ça passe si vite !

Prends des bains avec ton bébé, serre le fort, embrasse le, dors avec lui si tu veux. Un bébé ne doit pas commencer à être « indépendant » et on ne reçoit jamais trop d’amour. 

  • Tu es la seule personne qui sait ce dont ton bébé a besoin !

 Son père aussi, mais toi d’abord ! Pas ta mère, pas ta grand mère, pas internet, pas la voisine, personne. 

  • Reprends les rapports sexuels quand tu es prête et quand tu en as envie

Si c’est deux semaines après ton accouchement c’est cool ! Si c’est 6 mois après ton accouchement c’est cool aussi. Tu ne dois rien à personne sexuellement à part à toi. Ton mec ou ta meuf peut attendre. 

  • Sois douce et indulgente avec toi même

Si tu n’es pas coiffée ou pas lavée aujourd’hui ce n’est pas grave. Ton bébé t’aime quand même. Si tu t’es absentée pour aller faire une manucure, respirer, acheter une robe ou autre, c’est génial aussi !

 

Soucieuses de connaître mon histoire ? Rendez-vous juste ici >> My Story



Le livre Bliss-Stories sur la grossesse et l'accouchement décomplexé sort très bientôt et vous pouvez déjà le précommander! Joie!