EP123 – JUSTINE & LAURA, 1 FEMME, 1 SAGE-FEMME

Team Building

Dans la vie, souvent, quand on est plusieurs, on est plus forts. Alors pour ça, c’est bien de faire équipe. Avec son ou sa partenaire, ses collègues, ses ami.es, ses frères et sœurs,  et puis il y a des moments de vie où la notion d’équipe prend encore un autre sens… et le jour où on accouche fait partie de ces moments. Ce jour-là, on fait équipe avec son mec, ou sa nana, certes, on fait équipe avec son bébé aussi évidemment, et puis, souvent, on fait équipe avec une sage-femme. 

Une rencontre si précieuse

La particularité de cette co-équipière c’est qu’elle est souvent imposée et non choisie. Alors, c’est au petit bonheur la chance. Sur qui allons-nous tomber ce jour-là? Ce jour si important pour nous, et si banal pour elle. Saura-t-elle nous écouter, nous comprendre? Aura-t-elle la sensibilité et la bienveillance dont nous aurons tant besoin? Restera-t-elle jusqu’au bout, ou allons nous devoir lui dire au revoir avec un pincement au cœur au moment du changement de garde? Est-ce qu’elle respectera nos choix? Prendra-t-elle le temps de lire ce projet de naissance que l’on a méticuleusement écrit tout au long de notre grossesse? Que verrons-nous dans ses yeux? 

Toutes ces questions trouvent souvent leurs réponses en une parole et en un regard. La rencontre avec la sage-femme qui va nous aider à mettre au monde notre enfant est cruciale, et si pour elle nous ne sommes qu’une patiente de passage, nous, on se souviendra de ses mots et de ses yeux toute notre vie. 

1 sage-femme pour 1 femme qui accouche

Justine a rencontré Laura, jeune sage-femme de la maternité des Bluets le jour de la naissance de son premier enfant. Elles ne s’étaient jamais vues auparavant, et pourtant, ce jour-là, dans cette salle d’accouchement, il s’est passé un truc spécial. Toute l’humanité et le savoir-faire de l’une ont été mis au service de l’accouchement de l’autre, avec pour objectif commun, une naissance sereine et respectée.

Dans cet épisode, pour la première fois depuis les débuts de ce podcast, vous entendrez donc le point de vue de la patiente et de sa soignante. Comme dans un film, vous aurez le champ et le contre-champ de l’action. Comme dans la vraie vie, vous comprendrez ce qui se joue entre 1 femme et 1 sage-femme et à quel point chaque détail est essentiel. 

Merci Justine et Laura de nous avoir offert vos voix à l’unisson… Quelle équipe!

 

Le compte Insta de Justine: @bridoujustine

Le compte Insta de Laura: @auracch

LES TEN TIPS DE JUSTINE ET LAURA

1- Le savoir c’est le pouvoir. L’accouchement c’est aussi la peur de l’inconnu, se renseigner permet de rationaliser. Les cours de préparation à l’accouchement pour la théorie, Instagram qui regorge de contenus de sages-femmes (@princesseperinee entre autre), l’émission « La Maison des Maternelles » et Bliss-Stories bien sûr !

2- Remplir sa boîte à outils:
Le jour J, vous pourrez piocher, dans votre boîte à outil, tout ce dont vous aurez besoin selon vos envies, vos besoins: Sophrologie, hypnose, bain, pastille de Ricola (pour la petite touche sucrée), playlist créée avec votre partenaire, visualisation (pourquoi pas aller visiter la salle d’accouchement à la maternité pour vous projeter), respiration, massages / méditation (Petit Bambou a un programme spécial grossesse).

3- Impliquer votre partenaire
Vous n’êtes pas seule, votre partenaire va pouvoir vous soutenir de plein de manières variées (assister au cours de préparation, créer une playlist, écrire le projet de naissance ensemble)

4- Parler de ses peurs:
L’accouchement fait peur, parlez-en à votre partenaire mais aussi avec votre maternité pour anticiper vos peurs (par ex mon partenaire peut-il assister à l’accouchement en cas de césarienne ?)

5 -Croire en ses capacités à enfanter
Le jour J écoutez-vous.  Faites-vous confiance. Vous gérez. Vous pouvez le faire. Vous allez le faire !

6- Gérer les contractions une par une:
C’est plus facile à dire qu’à faire mais essayez au maximum d’accepter la douleur. On ne pense pas à la prochaine contraction ni à celle qui va arriver mais focus sur celle en cours. 

7- Appréhender sa sage-femme comme un guide de haute montagne:
Merci à Justine et à sa sophrologue pour cette belle image. N’oubliez pas : votre sage-femme et vous, vous faites équipe !

8- Lâcher-prise
Laissez une porte ouverte à l’imprévu et l’inattendu, parfois c’est aussi pour de belles surprises !

9- Parler à son bébé
Dites-lui que vous êtes prête à l’accueillir : ça aide à se projeter et à commencer déjà à créer la relation ! 

10 -Débriefer son travail, son accouchement avec son partenaire, sa sage-femme:
Se raconter ses points de vues entre parents, ou accompagnant peut aider à nuancer le vécu de l’événement et à aider à sa compréhension. N’hésitez pas à demander à votre sage-femme d’en rediscuter avec vous plus tard si besoin !

Add to cart

TOUT BLISS

À PROPOS